TÉMOIGNAGES

 

Brochure Ecole James Kou

Brochure 2017-2018

Mulan Quan

Le Mulan Quan (Boxe de Mulan) est un art martial chinois associant des mouvements de danse traditionnelle et les techniques de Wushu. Son nom rend honneur à l’héroïne chinoise, Hua Mulan.

Le Mulan Quan est lui-même issu d’un art martial ancestral, le Huajia Quan (Boxe des fleurs), dont on estime l’apparition sous la dynastie Tang (618-907). Fei Hong Zi, un disciple de l’école Shaolin, étudiait le taoïsme sur le mont Kongtong, dans la province du Gansu, située au nord-ouest de la Chine et placée sur l'ancienne route de la soie. En visitant les grottes de Mogao, lieux de culte connus pour leurs nombreuses peintures murales, Fei fut inspiré par les chorégraphies et les postures des bouddhas ainsi que celles des personnages féminins représentés sur ces peintures. Après trois années de recherches et d’études sur place, il donna naissance au Huajia Quan.

Comme son nom l’indique, le Huajia Quan est un art martial mettant l’accent sur l’esthétisme. Ses mouvements sont gracieux et harmonieux. Mettant davantage l’accent sur la souplesse plutôt que la force physique, sa pratique convient particulièrement aux femmes. Malgré ses caractéristiques propres, pendant des siècles le Huajia Quan demeure avant tout une technique de combat.

Dans les années 1970, au Jinan Parc à Shanghai, Yang Wendi, la dernière héritière du Huajia Quan forme et transmet cet art à un petit groupe d’élèves, auquel appartenait Ying Meifeng. Cette dernière s’exerça durant de longues années, perfectionna les postures ainsi que l'énergie dans ses mouvements, et ajouta des principes de Taiji Quan et de Qi Gong, dans le but d'orienter cet art vers des techniques de santé et d'équilibre. C’est ainsi qu’elle créa le Mulan Quan, en l’adaptant à partir du Huajia Quan.

En 1988, l'association chinoise de Wushu a officiellement reconnu le Mulan Quan comme le 130e art martial chinois.

Parfois considéré comme une forme de Taiji Quan, le Mulan Quan est particulièrement adapté aux femmes. Il a désormais abandonné son objectif originel de combat. Sa forme actuelle est plus proche de la danse que des arts martiaux traditionnels. Souvent pratiqué en musique, le Mulan Quan met en valeur la beauté et l’élégance de la femme.

D'un point de vue médical, plusieurs instituts dont l'Institut d'Éducation Physique de Shanghai, ont mené des recherches et ont conclu que la pratique du Mulan Quan réduisait les problèmes articulaires, d'hypertension, du système cardiovasculaire et cérébral-vasculaire ainsi que les complications de l'utérus et des glandes mammaires.

Aujourd’hui considéré comme un art moderne, le Mulan Quan est en pleine voie de développement. Il existe de nombreuses formes différentes. De nouvelles formes sont créées en permanence. Notre école enseigne les trois formes officielles :

L’étude du Mulan Quan, comme celle du Taiji Quan, constitue une très belle porte d’entrée vers les arts traditionnels de la Chine.